Stanislaw Moniuszko (1819-1872) Le manoir hanté, opéra Grzegorz Nowak

    21,60 € 21,60 € 21.6 EUR

    18,00 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Conditions générales
    Expédition sous deux à trois jours ouvrés


    Le manoir hanté, opéra en 4 actes

    Tomasz Konieczny

    Edyta Piasecka

    Monika Ledzion-Porczyƒska

    Arnold Rutkowsk

    Mariusz Godlewski…

    Orchestra of the 18th Century

    Grzegorz Nowak

     2 CD

    Enregistrement des 24 & 25 septembre 2019, Varsovie

    L’Histoire « Sept ans après Halka, en 1865, Le Manoir hanté valait à Moniuszko un autre triomphe. Le sujet en était plus polonais encore, avec ces deux frères jurant de rester célibataires pour mieux servir leur pays… puis épousant deux sœurs aussi patriotes qu’eux. La censure russe comprit si bien le message qu’elle interdit l’œuvre après trois représentations. Il est vrai que le Porte-Glaive, par exemple, dans un air aussitôt célèbre chanté sur un rythme de polonaise, y célèbre les vertus héroïques des vrais Polonais et que le sieur Damazy, vêtu à l’occidentale, n’y est guère flatté, antithèse du valeureux Stefan – ténors tous les deux, mais, on s’en doute, pas de la même manière. Trop tard sans doute : on savait déjà les airs de l’opéra. Quant à l’histoire du manoir hanté, elle relève de la pure légende… et n’effraie nullement les deux frères. Deux ans après l’insurrection de 1863, un opéra manifeste, où les danses nationales ne se comptent pas – avec, à la fin, une ébouriffante mazurka. Sans doute aussi le chef-d’œuvre de Moniuszko, plus encore que Halka, plein d’humour et de sentiment, où son inspiration mélodique atteint son apogée, rehaussée par un art subtil de l’instrumentation et une connaissance sans faille des tessitures : de Hanna, la sœur soprano, à Skołuba, le sommelier basse, l’écriture flatte les voix. Il faut mettre Moniuszko à côté d’Auber et des Italiens » 

    -        Didier van Moere, Avant-Scène Opéra