Gina Bachauer The Mercury Masters

    49,90 € 49,90 € 49.9 EUR

    41,58 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Conditions générales
    Expédition sous deux à trois jours ouvrés


    CD 1

    BRAHMS: Piano Concerto No. 2                                                                                                          

    London Symphony Orchestra / Stanisław Skrowaczewski

     

    CD 2

    BEETHOVEN: Piano Concerto No. 5 ‘Emperor’

    London Symphony Orchestra / Stanisław Skrowaczewski

               

    CD 3

    STRAVINSKY: Three Movements from Petrouchka

    CHOPIN: Polonaise in A flat major, Op. 53*

    LISZT: Hungarian Rhapsody No. 12

    BRAHMS: Paganini Variations: Book II

    *FIRST RELEASE ON CD


    CD 4

    CHOPIN: Piano Concerto No. 1

    Nocturne, Op. 27 No. 1*                                                                                                                             

    3 Études, Op. 25*                                                                                                                                           

    London Symphony Orchestra / Antal Doráti

    *FIRST RELEASE ON CD

     

    CD 5

    BEETHOVEN: Piano Concerto No. 4

    Piano Sonata, Op. 14 No. 1                                                                                                                       

    London Symphony Orchestra / Antal Doráti

     

    CD 6

    RAVEL: Gaspard de la nuit

    DEBUSSY: Pour le piano; 3 Préludes

    Sir John Gielgud, narrator

     

    CD 7

    CHOPIN: Piano Concerto No. 2

    Fantaisie, Op. 49*                                                                                                                                         

    London Symphony Orchestra / Antal Doráti

    *FIRST RELEASE ON CD 

     

    Gina Bachauer, piano


    Athlétique et musicale Gina Bachauer ? Un Deuxième de Brahms le prouve, si intense, rappelant qu’elle se mesurait aux grand concertos sans craindre la comparaison avec ses collègues masculins. Son secret ? Une sonorité glorieuse, ample et pleine, jamais tapée et portant loin, ceux qui l’ont entendu au concert en ont gardé la mémoire.

    Au début des années soixante, les micros de Wilma Cozart Fine la captèrent au sommet de son art, dans une radieuse stéréophonie, et au-delà de ce Brahms de légende, c’est la pureté d’un grand jeu romantique qui fascine chez Beethoven (quel Empereur), chez Chopin où son clavier si éduqué évite toute afféterie : son Deuxième Concerto, brillant, empli de rythmes (Doráti n’y est pas pour peu) est comme l’inverse de celui si lyrique gravé par Clara Haskil pour Philips, l’ampleur sonore, avec une touche d’héroïsme du Concerto en mi mineur, reste unique.

    Côté XXe siècle, elle se sera fait une spécialité du répertoire français, Debussy évidemment – son Pour le piano de plein clavier demeure inaltéré – mais aussi Ravel avec une dilection particulière pour Gaspard de la nuitJohn Gielgud disant ici les poèmes d’Aloysius Bertrand (dans leur traduction anglaise) juste avant qu’elle régale son piano des trois contes plus noirs les uns que les autres.

    Petite boite parfaite, amoureusement ouvragée par Eloquence où paraissent quelques raretés que Mercury n’avait pas reportées en CD, Sonate Op. 14 No. 1 de Beethoven, quelques Chopin. Courrez d’abord à son Petrouchka justement légendaire, saturé de couleurs.

    Détails

    Informations sur l'article

    GTIN13

     0028948443581


    Format

     COFFRET 7 CD

     

     

    Référence

     ELQ4844358

    Label

     ELOQUENCE