Ink, Continuum

    14,90 € 14,90 € 14.9 EUR

    12,42 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier


    Conditions générales
    Expédition sous deux à trois jours ouvrés


    01. Troublemaker

    02. Lumière Noire

    03. Antimatière (feat. Ena Eno)

    04. Schrödinger

    05. Redshift (feat. Les Percussions de Strasbourg)

    06. Angel (Massive Attack Cover)

    07. Sunsweet

    08. Cercle Bleu (feat. Les Percussions de Strasbourg)

    09. Galactic Shaman (feat. Lionel Galonnier)

    10. Obsession

    11. Continuum

     

    Léonard Kretz : saxophones

    Sébastien Valle : piano, claviers

    Lionel Ehrhart : basse

    Victor Gachet : batterie, samples, effets

     

    Guests :

    Ena Eno

    Lionel Galonnier

    Les Percussions de Strasbourg : Minh-Tâm Nguyen, Rémi Schwartz, Thibaut Weber, Enrico Pedicone


    À la fois irrévérencieuse et accessible, Ia musique de INK se joue des codes et des barrières dans ce nouvel album : CONTINUUM,. Produit par Jazzin Translation (INK, Dooz Kawa, Wrap it Up, Couronne d’Or Jazz Festival) sur le label 3rd Lab (BEATume, Dooz Kawa, Na+ + Cl-…), CONTINUUM est un chant contrapunctique à la relativité de nos temps et nos espaces.

     

    Puisant son langage dans le jazz et l’improvisation, le quartet survolté emmené par le batteur et compositeur Victor Gachet caresse les frontières de l’électronique dans un incessant dialogue avec la beauté du silence. Jazz et musiques électroniques, Hard-bop et Deep berlinoise, Massive Attack et John Coltrane, Stanley Kubrick et Jorge Luis Borges, Escher, Erwin Schrödinger et paradoxe des jumeaux, autant d’influences qui parsèment la création CONTINUUM et l’emmènent vers un spectacle intense et hallucinatoire.

     

    Dans la continuité de la création Climax, élaborée autour de la question d’une mécanique du fantasme, CONTINUUM plonge dans l’univers céleste et la relativité de notre rapport à l’écoulement du temps. Boucles spatio-temporelles, géométries impossibles, dimensions parallèles se transforment en une singularité musicale  où la liberté, comme toujours, est de mise.