Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Le Livre de Notre-Dame de Paris Agrandir l'image

Le Livre de Notre-Dame de Paris

MSNDP005

Nouveau produit

Bacri, Bouchot, Canat de Chizy, Castagnet, Charpy, Ducol, Escaich, Robin, Lebrun, Lacôte, Leguay, marçot,  Menut, Paulet, Reverdy

12 motets et une messe brève pour chœur d’enfants et orgue

 

 

Maîtrise Notre-Dame de Paris, chœur d’enfants

Yves Castagnet et Denis Comtet orgue de chœur

Emilie Fleury

Plus de détails

8 Produits

13,25 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

PROGRAMME

 

Motets

Jean-Baptiste Robin : En clara vox

Bruno Ducol : Une aube en clair-obscur

Jean-Pierre Leguay : Du fond de l’abîme

Pierre-Adrien Charpy : Voici le sacre du Royaume

Caroline Marçot :  Alleluia, Lapis revolutus est

 

Messe brève

Edith Canat de Chizy : Kyrie

Thierry Escaich : Sanctus

Nicolas Bacri : Agnus Dei

Vincent Bouchot : Tantum ergo Sacramentum

Eric Lebrun : Aujourd’hui le Créateur des jours

 

Motets

Benoît Menut : Un grand vent s’est levé

Vincent Paulet : De fructu operum

Michèle Reverdy : Femme revêtue de soleil 5’51

Thomas Lacôte : Sancta et immaculata

Yves Castagnet : O Notre-Dame du soir

Pour célébrer le Jubilé de la Cathédrale, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a passé commande à quinze compositeurs, pour son chœur d'enfants, d'une messe brève et de douze motets. Ces derniers, écrits pour certains en latin et pour d'autres en français, forment un bouquet d'œuvres qui couvrent toutes les thématiques principales de l'année liturgique. Volontairement, ces pièces sont écrites par des compositeurs d'esthétiques très variées, formant ainsi un florilège de la musique sacrée du début du XXIe siècle.

 Pourquoi un Livre de Notre-Dame ?
Pour célébrer le Jubilé des 850 ans de la cathédrale Notre- Dame de Paris en 2013, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a passé commande à quinze compositeurs d’une messe brève et de douze motets. C’est un geste fort qui veut se situer dans la lignée séculaire des maîtrises de cathédrales : en effet, si une maîtrise est un organe de production, incarnant les mots de la liturgie dans l’acte du chant, elle est aussi un lieu privilégié de la vie musicale. La richesse inouïe du répertoire d’une maîtrise (conservatoire, au sens propre, de la musique sacrée), se renouvelle en permanence par une dynamique de création qui trouve tout
naturellement son exutoire dans la liturgie et, de nos jours, dans le cadre du concert.
Pour s’inscrire dans ce"e grande tradition, nous avons proposé à ces quinze compositeurs de collaborer autour d’un « Livre de Notre-Dame ». Notre projet était ainsi de créer un cycle qui proposerait au choeur d’enfants de la Maîtrise de Notre-Dame, mais plus largement à tout choeur d’enfants, des pièces variées avec accompagnement d’orgue. Ces oeuvres, pour certaines en latin, pour d’autres en français, suivent le cursus de l’année liturgique. Elles résonneront donc au fil des saisons sous les voûtes de Notre-Dame et, nous l’espérons, de bien d’autres églises ! Le but de ce Livre de Notre-Dame est aussi d’enrichir le répertoire sacré d’oeuvres contemporaines à destination des choeurs d’enfants. La difficulté «moyenne» de ces motets a été une préoccupation essentielle des compositeurs afin
d'appréhender au mieux l'appropriation de ce répertoire par de très jeunes chanteurs. Ces motets participent aussi à l’éducation stylistique et culturelle pour la musique d’aujourd’hui à l'a"ention de jeunes chanteurs, qui sont aussi les futurs musiciens et, ou, mélomanes avertis de demain.
Le choix des compositeurs s’est donc porté sur des personnalités du monde musical d’esthétiques très différentes, voire opposées. Nous n’avons volontairement pas limité la sélection à des musiciens ayant une grande habitude de la musique liturgique, ni orienté celle-ci vers tel ou tel type de langage musical qui nous aurait semblé plus adéquat. Au contraire, ce qui nous a guidé et qui est au coeur de notre mission, est de faire de ce « Livre » un trait d’union, reliant le monde de la création musicale à celui de la musique sacrée.
C’est donc une expérience passionnante que nous nous apprêtons à vivre en donnant à entendre pour la première fois ces quinze pièces. Ce"e aventure a pour nous débuté il y a bien des mois par la rencontre et les nombreux et excitants échanges avec tous ces artistes de premier ordre. Souhaitons que le public ressente la même exaltation à la première écoute de ces motets et de ce"e messe, que celle que nous éprouvons toujours lorsque nous avons l’honneur de découvrir