Polonaises mélancoliques et héroïques  Cyprien Katsaris, piano
search
  • Polonaises mélancoliques et héroïques  Cyprien Katsaris, piano

Polonaises mélancoliques et héroïques Cyprien Katsaris, piano

14,08 €
Quantité

  Garanties sécurité

(à modifier dans le module "Réassurance")

  Politique de livraison

(à modifier dans le module "Réassurance")

  Politique retours

(à modifier dans le module "Réassurance")

Polonaises de :

 

Juliusz Zarebski [1854–1885]

Kacper Napoleon Wysocki [1810–1850]

Tadeusz Kociuszko [1746–1817]

Józef Kozlowski [1757–1831]

Józef Elsner [1769–1854]

Maria Szymanowska [1789–1831]

Józef Nowakowski [1800–1865]

Karol Kurpinski [1785–1857]

Maciej Radziwill [1749–1800]

Henryk Wieniawski [1835–1880]

Zygmunt Noskowski [1846–1909]

Edmund Makomaski [.1850– ?]

Wladyslaw Zelenski [1837–1921]

Józef Wieniawski [1837–1912]

 

Cyprien Katsaris, piano


La polonez a acquis une grande popularité en dehors de la Pologne sous le nom de polonaise, polonoise, polacca et danse polonaise. Au cours du XVIIIe siècle, elle fut dansée pour inaugurer les grands bals (on cite même des polonaises dansées au couronnement d’Henri de Valois, futur Henri III, Roi de Pologne. La polonez entrera un peu plus tard dans la compositon.

Le premier compositeur polonais à écrire de nombreuses polonaises fut Józef KozLowski (1757-1831), qui travailla principalement en Russie et popularisa la polonaise à la cour du tsar. Ses polonaises, écrites principalement pour orchestre, pouvaient être divisées en deux groupes : l’ un sur des thèmes originaux et héroïques, l’autre lié aux romances françaises populaires, aux thèmes lyriques, davantage mélancoliques.

Et c’est évidemment Chopn qui fit passer cette forme musicale à la postérité.

 

Ce disque regroupe les compositeurs qui dédièrent de nombreuses compositions à la polonaise... hors Chopin.



Cyprien Katsaris aura mis un point d’honneur à réinventer notre regard sur le piano romantique, comment s’étonner de le voir, consacrant un album monographique au genre de la polonaise, ne pas illustrer même pour l’exemple, celles que Chopin composa, haussant un genre à l’étiage du chef-d’œuvre ?

Manière de prévenir, il ouvre son album avec l’humeur cyclothymique de la « grande » Polonaise mélancolique de Juliusz Zarębski, cet autre génie du Romantisme polonais, et place au centre de son programme les orages si éloquents de la Grande Polonaise pathétique de Józef Nowakowski : ces deux opus peuvent voisiner avec les gestes dramatiques déployés par Chopin, outre que leurs écritures inventives ardent l’imaginaire du pianiste.

Mais il ne faudra pas bouder les autres, parfois anecdotiques et placées là pour l’illustration, parfois inspirées (la schubertienne Polonaise de Maria Szymanowska), le tout créant une petite dramaturgie où passent les salons et les champs de bataille, tous si justement peints par ce virtuose que les années ont fait poète.

-Artamag'

 

 

Détails

Informations sur l'article

GTIN13

 5905683648004

Format

 CD DIGIPACK

 

 

Référence

 NIFCCD148

Label

 INSTITUT FREDERIC CHOPIN

NIFCCD148
5 Produits

Références spécifiques

EAN-13
5905683648004
Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.