Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

L.V. Beethoven (1770-1827) Grand Requiem / Jean-Pierre Loré

EROL200051

Nouveau produit

Blerta Zhegu, soprano

Patrick Gayrat, ténor

Choeurs et l’Orchestre Français d’Oratorio

Jean-Pierre Loré

 

Plus de détails

100 Produits

16,50 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Connaissez-vous le Requiem de Ludwig van Beethoven ?

 

La question serait plutôt : Pourquoi Beethoven n’a-t’il pas composé de Requiem ?Il en avait pourtant l’intention : “J’ai encore beaucoup à écrire. Je voudrais composer maintenant ma Dixième Symphonie, un Requiem et la musique de Faust”... La plupart des musiciens de son époque ont mis tout leur talent dans ce genre musical : Pleyel, Mozart, Eybler, Michel Haydn... pour n’en citer que quelques-uns. Beethoven était chrétien, même si Joseph Haydn le traîte d’athée; il était indifférent au dogme et méfiant à l’égard du clergé. Comme beaucoup d’êtres humains, il appelle Dieu à l’aide quand il est malheureux et préfère mettre sur le compte du “Destin” sa vie de souffrance (sa surdité) et ses déboires sentimentaux... L’œuvre sacré de Beethoven se limite à deux messes, dont la fameuse “Missa Solemnis”, (une troisième laissée en état d’ébauche) et un unique oratorio : ”Le Christ au Mont des Oliviers”. Mais pas de Requiem ! Le temps lui aura manqué...

Jean-Pierre Loré, “Monsieur Requiem” dans le milieu de la musique sacrée, avec une vingtaine de messes des morts à son répertoire, a eu l’idée folle de mettre les paroles liturgiques du Requiem sur les plus beaux thèmes des neuf symphonies de Beethoven. Avec l’aide de Bruno Gousset, fin connaisseur de Beethoven, qui a réalisé la délicate transcription des partitions des solistes, les Choeurs et l’Orchestre Français d’Oratorio vont vous faire découvrir une œuvre immense et profondément religieuse.

 

On ne touche pas à Beethoven ! Et justement ce projet ne touche pas à une seule note du compositeur; les paroles des solistes et du choeur viennent simplement doubler l’harmonie pour un effet des plus heureux.