Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Dave Liebman Kristjan Randalu Mussorgsky Pictures Revisited Agrandir l'image

Dave Liebman Kristjan Randalu Mussorgsky Pictures Revisited

BMC286

Nouveau produit

Dave Liebman, saxophone soprano

Kristjan Randalu, piano

Plus de détails

71 Produits

14,90 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Saluée comme la plus grande composition de piano classique russe, Les Tableaux d’une expostion de Moussorgski nous plonge dans le labyrinthe de la psyché humaine sous le déguisement ingénieux de la musique à programme (des tableaux représentant des tranches de vie réelle y côtoient le fantastique des contes et des réminiscences du passé. Les mouvements sont reliés entre eux par l'intermède thématique Promenade qui représente la pérégrination de Moussorgski dans les allées et son passage d'un tableau à un autre)— il n’est pas étonnant qu’elle ait été une source d’inspiration sans fin pour les musiciens créatifs au cours des 150 dernières années.

Le pianiste estonienne Kristjan Randalu, dont le jeu a été décrit comme une « terre exotique sans nom » par Jazz Times, revisite le cycle avec un allié improbable, le célèbre saxophone jazz Dave Liebman.

Tout en restant fidèles à l’esprit et à la structure originaux, Randalu et Liebman réinventent chaque peinture musicale avec immédiateté et ferveur, mêlant de généreuses improvisations dans les Promenades, et portant la musique de Mussorgski au cœur de ce début du 21ème siècle.

Randalu n’a pas ajouté de nouvelles parties, mais a suivi la structure originale et a seulement transformé les Promenades, les courts interludes entre les mouvements, en pièces séparées, de sorte que la transcription est devenue environ deux fois plus longue que l’original. Inspiré par ses précédentes collaborations, Randalu l’a composé spécifiquement en pensant à Liebman. Son but était de créer une ambiance musicale où les deux artistres pouvaient improviser ensemble. Il y a des parties structurées qui suivent presque complètement l’original avec seulement des changements mineurs dans le rythme ou l’harmonie ; cependant, les Promenades sont devenues plus ouvertes permettant aux artistes de s’épanouir dans l’improvisation.

 

1. Promenade I (2:00)

2. Gnomus (3:19)

3. Promenade II (1:39)

4. Il Vecchio Castello (8:31)

5. Promenade III (1:08)

6. Les Tuileries (5:22)

7. Bydło (5:14)

8. Promenade IV (1:12)

9. Ballet of the Unhatched Chickens (3:08)

10. Samuel Goldenberg and Schmuyle (3:18)

11. Promenade V (2:17)

12. Limoges – The Market (3:52)

13. Catacombae (1:44)

14. Cum Mortuis in Lingua Mortua (1:50)

15. Baba Yaga (4:36)

16. The Heroic Gate (6:44)