Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

MICHEL LEGRAND Dedication / Hervé Sellin Agrandir l'image

MICHEL LEGRAND Dedication / Hervé Sellin

INDE129

Nouveau produit

Dedication

Hervé Sellin, piano

Henri Demarquette, violoncelle

Claude Egéa

Erik Berchot

Plus de détails

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

L’affaire Thomas Crown

His Eyes, Her Eyes

The Windmills of Your Mind (Les Moulins de mon cœur)

                 Hervé Sellin/ Henri Demarquette

    

Les Demoiselles de Rochefort

Arrivée des camionneurs

De Delphine à Lancien

                 Hervé Sellin/Erik Berchot

 

Comme elle est longue à mourir ma jeunesse

                 Hervé Sellin/Henri Demarquette

 

Once Upon a Summertime (La Valse des lilas)

                 Hervé Sellin/Claude Egéa

 

Watch What Happens

               Hervé Sellin/Henri Demarquette

 

Sans toi

               Hervé Sellin/Henri Demarquette

 

Les Demoiselles de Rochefort

You Must Believe in Spring (La Chanson de Maxence)

               Hervé Sellin/Claude Egéa

Un été 42

The Summer Knows

               Hervé Sellin/Henri Demarquette

 

Les Parapluies de Cherbourg

Sur le quai

La gare

              Hervé Sellin/Erik Berchot

 

Yentl

Papa, Can You Hear Me

A Piece of Sky

               Hervé Sellin/Henri Demarquette

 

Marion ne m’aimait pas

               Hervé Sellin/Henri Demarquette

 

Dedication (H. Sellin)

                 Hervé Sellin/ Demarquette/Claude Egéa

 

What Are You Doing The Rest of Your Life

                     Hervé Sellin

 

Le Cinéma Hervé Sellin/Claude Egéa

 

The Other Side of The Wind   Hervé Sellin

 

Celui-là   Hervé Sellin/Macha Méril

 

 

Cher Hervé,

Tu étais cher à Michel, il appréciait ta façon de jouer du jazz, proche de la sienne. Il aimait ton classicisme (tu sais que pour lui c’était un grand compliment) et ta liberté d’interprétation et d’arrangeur. Il t’appelait chaque fois qu’il y avait un enregistrement difficile et délicat, chaque fois qu’il ne pouvait pas jouer lui-même. Tu as été son double, son ami, son confident musical. Il ne serait pas étonné de ces duos, tes compositions autour des siennes. Il t’aurait dit : « C’est bien, Hervé. Continue comme ça. ». Parce qu’il faut continuer. Avec lui. Sans lui. Pour lui. Toujours.  

Macha MÉRIL-LEGRAND