Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Fabrice Fallandry Le Goût de l’’effort Agrandir l'image

Fabrice Fallandry Le Goût de l’’effort

YR1904

Nouveau produit

Blues Francophone & Guitare Slide

« Influencé par Mississippi John Hurt, John Smith, Eric Bibb, Ry Cooder, Charlelie Couture, Alain Bashung, Ben Harper et Jacques Brel, il conjugue à sa manière le blues, le folk et la chanson »

-        Zicazic Blues

 

E.P.

Plus de détails

83 Produits

5,92 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

1. L'ENVIE

2. AU CREUX DES VERRES

3. LA CRUE (LIVE)

4. LE GOÛT DE L'EFFORT

5. JE SUIS UN SOIR D'ETE

Trait d’union entre la musique américaine et la poésie Francophone, Fabrice Falandry est également un maître incontesté du Weissenborn et de la Lap Steel qui s’est vu couronné par le site The Weissenborn Information Exchange en 2016, un titre qui lui vaut de se produire un peu partout dans l’hexagone. Il partage l'affiche et les premieres parties de Tété, Jérémy Frerot ou entre Michel Jonaz et Sanseverino au Ferté Jazz Festival.

Avec "Le Goût de l'Effort", ce guitariste enrichit sa formule solo pour s'accompagner de membres des Yokatta Brothers Stephane Bihan (contrebasse), Willie Metho et Manu Poliautre (harmonica) et Julien Mahieux (batterie) sur 3 des 5 titres que compose cet EP mix de live et de studio. .

L’EP débute sur un shuffle de Batterie. Nul doute que "l'Envie" est le titre le plus Blues de cette collection. Ce Blues contemporain écrit lors du mouvement des Gilets jaunes raconte les désillusions d'un personnage livré à une société dont il a suivi les codes au détriment de ses propres envies. La section rythmique souligne avec brio la monotonie d'une vie de labeur tandis que l'harmoniciste Finlandais Willie Metho exprime avec force toute la colère et la rage du protagoniste.

L'écoute se poursuit avec "Au Creux des verres". Une ballade Blues acoustique qui rappel le jeu de guitare d'un certain Eric Bibb. ce titre est déjà sorti en single au début du printemps 2019 et a bénéficié d'un très bel accueil des amoureux des la 6 cordes. "L’artiste s’accompagne à la guitare, ajoute quelques arrangements de Lap Steel et se fend d’un constat au vitriol sur l’état de notre planète, trouvant à chaque instant la rime juste et le mot opportun pour insister sur la gravité de la chose sans pour autant sombrer dans le pathos." extrait de la Chronique Zicazic

C'est en live lors d'une session publique qu'a été enregistré "Le Crue". Ce titre nous charme dès les premières notes avec son style cajun formidablement accompagné à la washboard par Julien Mahieux et la contrebasse façon "Johnny Cash" par Stephane Bihan. La crue nous place dans la peau d'un personnage qui trop absorbé par les écrans, ne se rends pas compte que l'information qu'il consulte le concerne directement. Un coup de génie ! Fabrice Falandry recycle un thème récurrent des standards country blues pour traiter un sujet résolument actuel : la sur information et l'isolement numérique.

"Le Goût de l'Effort" démarre avec un riff tubesque à la Weissenborn. Digne de Ben Harper, le son de guitare, la voix et l'ambiance tout y est ! Une complainte sur la relation de couple qui traverse les genres, et c'est peu dire : Le refrain accrocheur s'imprime instantanément en mémoire, le pont ressemblerai à du Ry Cooder accompagné par les Queens of the stone age. Un clin d'oeil de l'artiste à ses influences rock 90's. On est littéralement embarqué tout au long de ce titre pour un road trip musical.