Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Moussorgski, Tchaïkovski / Ronald Noerjadi, piano Agrandir l'image

Moussorgski, Tchaïkovski / Ronald Noerjadi, piano

PAS118052

Nouveau produit

MODESTE MOUSSORSKI (1839-1881)

Les Tableaux d’une exposition

PIOTR TCHAIKOVSKI (1840-1893)

Les saisons

Ronald Noerjadi, piano

Plus de détails

40 Produits

13,25 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION
MODESTE MOUSSORGSKI
01. I. Promenade1
02. II. Gnomus
03. III. Promenade 2
04. IV. Le vieux château
05. V. Promenade 3
06. VI. Les Tuileries
07. VII. Bydło
08. VIII. Promenade 4
09. IX. Ballet des poussins dans leur coque
10. X. Samuel Goldenberg et Schmuÿle
11. XI. Promenade 5
12. XII. Le Marché de Limoges
13. XIII. Catacombe Sepulcrum romanum
14. XIV. Cum mortuis in lingua mortua
15. XV. La Cabane sur des pattes de poule
16. XVI. La grande porte de Kiev


LES SAISONS
PIOTR ILITCH TCHAÏKOVSKI
17. Janvier - Au coin du feu
18. Février - Le Carnaval
19. Mars - Chant de l’alouette
20. Avril - Perce-neige
21. Mai - Les Nuits de mai
22. Juin - Barcarolle
23. Juillet - Chant du faucheur
24. Août - La Moisson
25. Septembre - La Chasse
26. Octobre - Chant d’automne
27. Novembre - Troïka
28. Décembre - Noël

De nationalité indonésienne, est né à Singapour. Il débute le piano à 12 ans et à peine un an a passé qu’il remporte le 1er prix du 4ème concours Galaxy Open, en Indonésie, ainsi que le 3ème Prix du concours de Queensland, en Australie.

 

Ces débuts prometteurs lui valent d’être cité à l’époque dans le Livre d’Or des 20 Jeunes Indonésiens les plus Talentueux de l’Histoire.

 

Ronald se rend ensuite à Paris pour poursuivre ses études musicales avec le professeur Marian Rybicki à l’Ecole Normale de Musique de Paris, et obtient son « Diplôme Supérieur d’Exécution » en 2012 . En 2016 il remporte le « Prix Cortot » attribué aux candidats « premiers nommés à l’unanimité » du concours pour le Diplôme Supérieur de Concertiste de piano. Ce prix, qui n’est pas attribué tous les ans, récompense des artistes au talent réellement exceptionnel.

 

Il a également remporté de nombreux prix de concours internationaux tel que le 1er Prix du Concours Chopin de l’ASEAN en Malaisie en 2004, le 1er Prix au Concours National d’Indonésie en 2006 avec huit distinctions, « Meilleur Pianiste avec Mention Spéciale pour son Talent » au Grand Concours d’Ibla en Italie in 2013, et le Prix Spécial au concours International de Rhodes en 2014.

 

Il s’est produit dans de nombreuses salles prestigieuses en Europe et en Asie telles que la Salle Esplanade à Singapour, la Bergerie (Festival Chopin à Nohant), l’Orangerie du Parc de Bagatelle (Festival Chopin), l’Auditorium Rainier III à Monaco, « les Piano Folies du Touquet-Paris Plage », l’Opéra de Reims, la Salle Cortot à Paris, le Palais des Congrès à Lyon, etc.

 

Il forme également avec la pianiste coréenne Jihyé LEE le duo « NJEL » qui a obtenu à l’unanimité et avec félicitations en 2015 le « Diplôme Supérieur de Concertiste de Musique de Chambre » de l’Ecole Normale de Musique de Paris.

 

« C’est à 15 ans que je découvris les Tableaux d’une Exposition de Moussorgsky, dans l’orchestration de Maurice Ravel, dans la ville d’Indonésie où j’étudiais le piano depuis trois ans. Je fus tellement frappé par l’imagination et le caractère varié de cette série de courtes pièces que je me promis d’apprendre un jour ce morceau dans sa version originale pour piano.

Trois ans après mon entrée dans la classe de Marian Rybicki, j’entendis l’un de mes camarades exécuter ce morceau. Cela me rappela mes années de jeunesse lorsque j’avais entendu la version pour orchestre pour la première fois et je décidai de l’apprendre. Il est désormais au cœur de mon répertoire de soliste, et figurait au programme de mon récital pour le Prix Cortot en 2016.

 

Aussi cet enregistrement est-il une nouvelle étape dans ma relation avec cette oeuvre.

 

Les Saisons de Tchaikovsky sont une suite de douze courtes pièces de genre (Janvier à Décembre), avec des sous-titres de Nikolay M. Bernard, qui illustrent les différents caractères et atmosphères de chaque mois de l’année. Ces pièces sont merveilleusement inventives et colorées, et font un pendant avec les Tableaux d’une Exposition, en réunissant deux compositeurs russes de la Période Romantique.

 

C’est en arrivant à Paris en 2010 que j’ai fait pour la première fois l’expérience des différences de saisons caractéristiques du climat européen et qui nous sont inconnues en Indonésie, avec les feuillages qui changent de couleur à chaque saison. Il me semble que ceci m’aide à mieux m’imprégner du caractère particulier de chaque pièce des Saisons. »