Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

ENSEMBLE AROMATES Partage, Musique andalouse au temps des Omeyyades* Agrandir l'image

ENSEMBLE AROMATES Partage, Musique andalouse au temps des Omeyyades*

DOM003

Nouveau produit

Musique andalouse au temps des Omeyyades*

CD + DVD

Plus de détails

41 Produits

12,42 € TTC

Fiche technique

SupportCD,DVD

En savoir plus

1 . Ouverture Nawa Athar / Semaï Nawa Athar 7'46
2 . Jardin de myrtes / Mouwash’shah Zârani’l Mahboûb 4'45
3 . Démarche voluptueuse / Mouwash’shah Ya Mayila Aal-Ghoussoûn
Esprit d’une gazelle / Mouash’shah Ahwa’l Ghazâl Ar’rabrabi 9'17
4 . Taille de rameau / Mouwash’shah Ya Qawâma’l Bân 5'01
5 . Une nuit si longue / Mouwash’shah Tâla Oumrou’l Layli Îndi 4'45
6 . Vent de Grenade / Mouwash’shah Nassïmou Ghournâta Alîl 5'40
7 . Epée tranchante / Mouwash’shah Sal’la fîna Al’lah’za Hindiya 10'58
8 . Chaconne pour une gazelle / Mouwash’shah Yâ Râ’ïz’zibâ 4'28
9 . Alcool / Ay'yous'sâqi Ilayka'lmoushtaka 4'24
10 . Tes yeux noirs / Mouwash’shah Yâ Kahîla’l Ayni Aj’jel 6'49
11 . Ivresse / Mouwash’shah Yâ Shâdil’Alhân 4'01

Le Mouwash’shah; poème arabo-andalou du IXe siècle, est contemporain des chants de troubadours et de trouvères de l’occident médiéval dont il partage la délicatesse et les thèmes. Appartenant à la musique classique arabe, il reste toujours vivant au Moyen-Orient. Michèle Claude a sélectionné treize de ces mélodies qu’elle a harmonisées en mélangeant les basses obstinées (ou grounds) du XVIIe siècle aux accords modernes du XXe siècle. Elle les a orchestrées tout en laissant place à l’improvisation, à la manière des musiciens de tradition orale grâce à qui cette musique a survécu. Tous les musiciens choisis de l'ensemble sont de formation classique, ils évoluent dans différents horizons musicaux (médiéval, baroque, contemporain, tzigane, cubain, jazz...) et jouent sur instruments anciens. La musique devient ... méditerranéenne et intemporelle.

Dès le titre d’ouverture, la proximité culturelle entre l’Europe médiévale du Sud, sous domination arabe à l’époque, et l’Orient, s’entend à l’oreille: ces rythmes et mélodies, sont-ils médiévaux ou orientaux? Et quelques facétieux violons égyptiens (instrument introduit dans les orchestres en Egypte au XIX°!) viennent rythmer insolemment, comme dans une comédie musicale cairote des années 40, ces rythmes lents qui pourraient être ceux de pélerins chrétiens marchant sur les chemins de Compostelle, haut-lieu de pélerinage chrétien qui était alors en pleine Espagne musulmane...

Toutes les compositions introduisent ainsi des clins d’oeil à des musiques qui ont un lien de parenté avec ces thèmes andalous: ainsi la “Chaconne pour une gazelle” accueille un mélancolique violon tsigane, or les tsiganes d’Europe de l’Est sont les petits-enfants des gitans du Rajasthan, qui émigrèrent en Europe en passant par le Nord ou le Sud de la Méditerranée, jusqu’en Espagne.

Enregistrement à l’Institut du Monde Arabe 2011

* dynastie arabe de califes qui gouvernent le monde musulman de 661 à 750