Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Joëlle Léandre / Double Bass

ED13250

Nouveau produit

Oeuvres de John Cage, Sylvano Bussotti, Giacinto Scelsi, Betsy Jolas, Sharon Kanach, Jacob Druckman, Joëlle Léandre

 

Joëlle Léandre, contrebasse

SORTIE LE 07 SEPTEMBRE 2018

Plus de détails

94 Produits

15,75 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Deux disques des années 80-90, introuvables, sont rééditées ici dans un élégant coffret. Deux disques qui traversent toutes les questions qui secouent la musique d’aujourd’hui et celle du XXe siècle – musique écrite / musique improvisée (et leurs interstices entre-deux). Deux “Joëlle Léandre” suggèrent d’un parcours singulier et emblématique, de Scelsi ou Cage à Taxi.
Née en 1951, la “femme contrebasse” n’a cessé de jouer, d’expérimenter, de lutter pour toutes les causes et en majesté celle de la contrebasse.
L’instrument le plus grave de la famille des cordes a longtemps été considéré comme accompagnant, assurant les soubassements de l’orchestre. C’est récemment que la contrebasse a pris son essor sonore et virtuose, et les compositeurs ne l’ont plus boudée. Joëlle Léandre est inscrite dans les toutes premières lignes de cette histoire…

 

JOËLLE LEANDRE, GIPSY QUEEN par Francis Marmande
Joëlle Léandre recto verso : extraits

Joëlle face aux grands compositeurs qui l’auront assez aimée pour lui dédier des créations. Ici, Betsy Jolas, Giacinto Scelsi (trois œuvres), John Cage (deux pièces), Jacob Druckman, Joëlle compositrice, Bussotti, et Sharon Kanach. …
Devant son exactitude, la joie sobre de sa sonorité, ses étincelles de lumière, on sait ce qu’ils attendent d’elle, Joëlle, la femme contrebasse. On comprend. Pour un écrivain de musique, rien de plus beau que de rencontrer un corps qui sait incarner l’écriture. Qui va plus loin. Qui ouvre à ce que l’auteur ne savait même pas de lui-même. Gershwin dit un jour : « On n’avait pas compris que nos chansons étaient si belles, jusqu’à ce qu’Ella Fitzgerald les chante… »