Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Bernard Cavanna / A l'agité du bocal Agrandir l'image

Bernard Cavanna / A l'agité du bocal

ED13244

Nouveau produit

A l’agité du bocal

Bousin pour 3 ténors déparaillés et ensemble de foire

d’après “A l’agité du bocal” de Louis-Ferdinand Céline (Ed. Gallimard)

 

+ Le caillou dans la chaussure

Un film de Delphine de Blic avec Bernard Cavanaa & Ars Nova

 

Ars Nova

Philippe Nahon

PÄRUTION LE 7 SEPTEMBRE 2018

Plus de détails

75 Produits

15,90 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

En 2013, le compositeur français Bernard Cavanna s’empare d’un pamphlet de Louis-Ferdinand Céline contre Jean-Paul Sartre pour le livret de sa dernière création: A l’Agité du bocal.
Plus tard, alors que la pièce tourne en France, les scandales, insultes et critiques dithyrambiques s’enchaînent dans les débats et sur les réseaux sociaux.
Au-delà de ce tintamarre autour de l’antisémitisme et de la bataille entre Sartre et Céline, cette pièce nous entraîne malgré elle dans une réflexion sur les mouvements d’idées et dans une méditation sur notre état d’être humain, « l’homme trônant sur ses 10 000 ans de civilisation agissant en réflexes de paramécie » nous dit Bernard Cavanna.
L’Agité du bocal est une pièce essentielle dans la France d’aujourd’hui dont la parole, spécialement la parole politique, est muselée dans les arts.
Cette pièce de musique est audacieuse et sale. Les mots y sont jetés, crachés, vomis. Des insultes à Sartre. Des insultes à Céline. Des insultes à Cavanna. Au-delà de tout, au-delà du bruit, reste la beauté de la musique. Celle que Cavanna nous assène à coup d’orgue de barbarie, de cymbalum et de cornemuses, et à coup de ténors qui gueulent et éructent.

Delphine de Blic

 

Le film, “Le caillou dans la chaussure” (expression d’Emile Brami à propos de l’admiration paradoxale qu’il voue à Céline) magistral dans son montage, est fait tout à la fois d’extraits de concerts, de leurs coulisses, où l’ensemble Ars Nova interprète l’oeuvre de Cavanna, des discussions qui s’ensuivent (nombreuses et passionnées), de divers commentaires dont ceux de Cavanna lui-même, ainsi que, en incrustation, des points de vue et des réactions vis-àvis de l’oeuvre, de l’opportunité de sa conception, des insultes à l’encontre du compositeur car le fond de l’affaire, c’est quand même bien aussi une question d’insultes.