Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

BEAR’S TOWERS Kyma Agrandir l'image

BEAR’S TOWERS Kyma

SB0616312

Nouveau produit

Aimless wanderer, Down, A kid inside my chest, Midnight girl, Oak, The River, Ashtray, Tide and shore, Let it out, And now ?

 

Aurélien Pinget : chant, guitare

Nathan Karraoui : guitare, chœurs

Olivier Hudry : basse, clavier, chœurs

Tommy Karraoui : batterie

Sortie nationale le 15 juin 2018

Plus de détails

139 Produits

9,67 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Avec « Kyma », les Bear’s Towers franchissent un palier important et s’affirment désormais comme l’un des futurs grands groupes de la scène musicale pop-rock

« Kyma », c’est une « vague » en grec. Non pas de celles qui emportent tout sur leur passage, mais plutôt la vague qui évolue, se transforme au fil de son parcours. Les Bear’s Towers, forts d’une expérience scénique déjà conséquente, ont mûri leur style et se forgent avec ce deuxième album une identité forte et pérenne. Les accents folks sont toujours là, comme une signature, mais cette nouvelle dimension pop -rock   apporte aux chansons plus d’explosivité, des ponctuations rythmiques plus marquées et des breaks plus secs et incisifs. La voix d’Aurélien Pinget évolue également dans ce sens et son timbre tend désormais vers une tonalité nettement plus pop-rock.

Textes et musique

Depuis « Never Alone », les « Bear’s Towers » développe un seul et même récit décliné autour de quatre grands thèmes : l’errance, l’amour, la mort et la renaissance. Au fil de leurs compositions, ils construisent un univers riche et cohérent inspiré des grands mythes américains : la nature, les grands espaces, l’errance, l’absence de racines, le passé douloureux, le « road-movie » et les amours passionnels, qui naissent et meurent au hasard des chemins parcourus, au bord d’une route, près d’une rivière ou dans la chambre d’un motel oublié.  

 

Véritables petites histoires qui se font écho les unes les autres et finissent par former un récit global, les chansons des Bear’s Towers mettent souvent en scène des êtres abîmés par la vie et des perdants, mais des perdants magnifiques, liés entre eux par une fraternité retrouvée et par un amour fort et authentique, fût-il éphémère.

 

 

Prix et Distinctions

  • Vainqueurs du Tremplin Chaina’Zik, juin 2017, et ouverture du festival en 2017
  • Vainqueurs du Tremplin Montjoux Festival
  • Lauréats du Printemps des Grandes Écoles, avril 2017, Printemps de Bourges
  • Lauréats du Tremplin régional de musique de RU, mars 2017
  • Finalistes de « L’Atelier part en live », novembre 2016
  • 2ème au Musik’Casting 2016
  • Lauréats « Sortie de Piste » 2016 (Château Rouge)