Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

BANTUNANI Musicalist Agrandir l'image

BANTUNANI Musicalist

MUSI22BANT18

Nouveau produit

48 Produits

13,50 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

01.MysticBoogie, ode to joy

02.PassionGone, funky variation

03.The Right,history of colonialism

04.Fire, the human condition

05.Lastwor(l)d, refugees song

06.KinshasaVoice (B4lasers Mix 4 Congo)

07.Goodpeople (Black lives matter)

08.Expressive,to kill or to be killed (Austin Leeds Mix)

09.Ghostfriend, The night lies over the solitude

10.Maria Valencia, smooth dub for love

11.Whyness (by Austin Leeds)

12.The other man, MususuWana feat. Umberto Luambo

13.Miss Valencia, latinaspell

14.Who's Gonna Love U

15.PassionLost, soul Variation

16.TranseGroove, the Laos call

17.Power, Time of Madness (The Katz Master)

18.GodXperience (Katz Master)

19.Expressive, Grunge mood

20.The Mininani's (The Dude mix)

21.The Man (the 2018DeathMix)

22.AfricanGroovin (2018MegaDeathMix)

22 nouveaux titres pour un voyage unique au coeur d’un afropop sensuel sur des beats urbains. Avec ce nouvel opus, Bantunani tend vers la terre, le feu, le fort. L’expression de son groove mélancolique et coloré- sa voix se déguise et se mue en mille paysages distincts n’est que l’amorce lyrique d’un rebondissement, d’un sursaut. La vie, le monde, les humains lui inspirent un disque qui brûle en morceaux passionnés, où la basse fait trembler le sol sur les pas d’une guitare enjouée. Enfin la musique s’entend et ne se regarde plus. Bantunani touche la fibre humaine et porte la transe       congolaise au panthéon de la pop. Avec deux singles, Passion Gone et Mystic Boogie en rotation sur près de 85 radios, Bantunani confirme son statut d’ovni afropolitain à la mélodie humaniste. Ce 8ème album est aussi le dernier enregistré aux Studios Davout.

 

Libération : « Un manifeste à base de guitares fluides et de percussions éclatantes, qui puise ses racines chez les ténors historiques de la rumba, tels Bavon Marie Marie, Vickie Longomba, et qui mise sur un groove entêtant auquel viennent se mêler des textes socialement concernés, un soupçon de spiritualité, une volonté de ne pas faire danser idiot. »(B. Daoudi)

 

Parallèles « L’artiste mélange les racines, bouscule les conventions, les recettes, pioche dans le patrimoine du dancefloor et de la tradition, du glamour et de la technologie pour donner de la transe et de l’image à nos oreilles et nos yeux trop souvent blasés. On pense à James Brown, à Prince, à Funkadelic, à Tina…(Didier Doc Pilot) »