Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Nouveau NIKOLAUS A KEMPIS (1600 ? – 1676) Symphoniae Agrandir l'image

NIKOLAUS A KEMPIS (1600 ? – 1676) Symphoniae

MF8001

Nouveau produit

Symphoniae

Céline Scheen, soprano - Stephan Van Dyck, ténor
Dirk Snellings, basse - Clematis

Leonardo Garcia Alarcòn

Plus de détails

15 Produits

16,50 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Le programme de ce disque est constitué d’œuvres de Nicolaus à Kempis extraites des trois volumes de Symphoniæ publiés à Anvers entre 1644 et 1649. Ces Symphoniæ sont en réalité ce que les Italiens auraient appelé “Sonates”. Elles sont écrites pour un violon et basse continue, ou en trio (deux violons et basse, ou violon, viole et basse), et quelques-unes à 4 ou 5 instruments, avec mention de “cornetto, violin, trombonne, viole ténor ou basse, ou les deux“. Aux œuvres instrumentales s’ajoutent quelques motets, petits joyaux d’une musique qui semble plus traditionnelle que sa musique instrumentale. C’est seulement que l’écriture à deux voix des motets a assimilé d’une manière plus intérieure le message italien.
C’est le premier disque entièrement consacré à ce compositeur bruxellois du XVIIe siècle.

Classica
Serge Gregory

“...L'association des archets avec le trombonne, préférée à la séparation traditionnelle des cordes et des vents, est particulièrement heureuse: l'instrument en cuivre mêle avec bonheur sa voix sévère aux lignes souples et virevoltantes des violons, dont on doit louer l'expression et l'invention complice (Ciaccona), en dépit de pointes d'acidité occasionnelles et d'un jeu parfois trop léger. Le meilleur viendra peut-être des motets, d'une écriture plus traditionnelle certes, mais que portent avec foi un trio de chanteurs remarquables, dominés par le soprano clair et investi de Céline Scheen. Le tout peut encore gagner en corps et en rondeur, mais gageons que ce jeune Ensemble Clematis fera parler de lui...”

Diapason
Jean-Luc Macia

"… L'ensemble Clematis met tous ses atouts au service de cette musique méconnue... Les chanteurs sont à la fois efficaces et sobres, notamment l'excellente Céline Scheen... Dans les Symphoniae, les instruments répondent avec assurance aux exigences des partitions. Beaucoup découvriront ici la violoniste Stéphanie de Failly, brillante dans plus d'un passage, déclamant avec une belle liberté les "récits sans paroles" de kempis...”