Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Chopin par Yves Henry Agrandir l'image

Chopin par Yves Henry

S243

Nouveau produit

Les années Nohant 1839-1846

4 CD

Plus de détails

11 Produits

18,75 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

CD1 1839-1841

Eté 1839

Sonate n°2 op.35, Impromptu n°2 op.36, Nocturne op.37 n°2, Scherzo n°3 op.39, 3 Etudes op. Posthume, 3 Mazurkas op.41

Eté 1841

Tarentelle op.43, Polonaise op.44

 

CD2 1841-1842

1841-1842

Prélude op.45, Ballade n°3 op.47, 2 Nocturnes op.48, Fantaisie op.49

Eté 1842

3 Mazurkas op.50, Impromptu n°3 op.51, Ballade n°4 op.52, Vlase op.70

 

CD3 1842-1844

Eté 1842

Polonaise n°6 op.53, Scherzo n°4 op.54

Eté 1843

2 Nocturnes op.55, 3 Mazurkas op.56, Berceuse op.57

Eté 1844

Sonate n°3 op.58

 

CD4 1845-1846

1845-1846

3 Mazurkas op.62, Barcarolle op.60, Polonaise-Fantiaise op.61

Eté 1846

2 Nocturnes op.62, 3 Mazurkas op.63, 2 Valses op.64

Yves Henry, piano

CHOPIN ET NOHANT

Nohant était pour Chopin un lieu exceptionnel, en quelque sorte magique, si nous pensons à sa magnifique création née là-bas. Ce hameau entouré de champs qui rappelaient la plaine mazovienne lui apportait le calme nécessaire à la concentration créative, après le labeur obligé avec les élèves et la vie trépidante à Paris, quoique la campagne finissait toujours par l’ennuyer un peu. On ne peut oublier qu’il passa à Nohant 1200 jours dans les années 1839-1846. Ryszard Przybylski a écrit dans son admirable livre Cień jaskółki. Esej o myślach Chopina [L’ombre d’une hirondelle. Essai sur les pensées de Chopin], que Chopin étouffait son hypersensibilité par la vie dans les salons, mais, en fait, au plus profond de son être, « il voulait étrangler l’horreur de l’existence par une sagesse irrationelle de la mélodie et de l’harmonie »¹ - dans son oeuvre, dans la forme de son énonciation sonore. Il ne décrivait dans son art ni les « gazouillements des fauvettes » ni « le chant des rossignols » qui se mêlait a Nohant à sa musique, comme le rapportait Delacroix² ni les images de la réalité, mais seulement le drame de son âme qu’il n’exprimait pas par la parole mais qu’il transformait en chef-d’œuvres musicaux.

 

« Dans la perspective du bicentenaire de la naissance de Chopin, j’ai choisi d’enregistrer l’ensemble de ses œuvres composées en tout ou en partie à Nohant pendant ses séjours. Ce fut le fruit d’un travail de plusieurs années, entre 2005 et 2008 puisqu’il y a 4 CD au total. Ces enregistrements furent publiés dans un très beau livre dont j’avais proposé́la réalisation aux Éditions du Patrimoine. Je remercie Georges Buisson qui était l’administrateur de la Maison de George Sand à Nohant ainsi que Dominique Seridji qui dirigeait à l’époque les Éditions du Patrimoine. Grâce à eux, ce livre réalisé avec la complicité de Jean-Yves Patte pour les textes et de Claude Darré pour les photos a pu voir le jour en 2009 sous le titre « Les étés de Frédéric Chopin à Nohant, 1839-1846 » et réunir ainsi dans un même ouvrage la vie du compositeur à Nohant et les œuvres qui y avaient vu le jour. » Yves Henry