Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Fauré/Dutilleux/Aline Piboule, piano

ATLA017

Nouveau produit

GABRIEL FAURÉ (1845-1924)

Ballade, Op. 19 en fa dièse majeur

Thème et variations, Op. 73

HENRI DUTILLEUX (1916-2013)

Sonate pour piano

 

Aline Piboule, piano

Plus de détails

18 Produits

14,92 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

C'est un voyage au pays de la lumière que nous propose Aline Piboule. Pour son premier album en solo, elle regroupe trois partitions fondamentales du piano français, la Ballade et Thème et Variations de Fauré ainsi que la Sonate de Dutilleux, devenue l'une de ses œuvres de chevet. Ce programme compose une succession de variations entêtantes autour de la lumière, confrontant des esthétiques qui oscillent bien souvent entre les ombres et la clarté, le son et les silences. Il y a dans le jeu d'Aline Piboule un charme assez typiquement français, entre ferme vigueur et douce sensualité. PYL

Quelle belle initiative que ce rapprochement pianistique entre Henri Dutilleux (1916-2013) et Gabriel Fauré ! Les deux hommes ne purent se rencontrer (Dutilleux n'avait que 8 ans à la mort de Fauré), mais leurs oeuvres cousinent naturellement dans ce superbe album. L'idée de cette association est venue à la pianiste Aline Piboule devant La Nuit étoilée, de Van Gogh. « J'ai la sensation que [Dutilleux et Fauré] ont entretenu tout au long de leur vie un rapport particulier à la lumière », explique-t-elle dans le livret, ajoutant qu'ils « se singularisent fortement par leur esthétique entre ombre et clarté, son et silence ». De fait, la parfaite fluidité des transitions surprend et ravit : enchâssée entre la Ballade en fa dièse majeur et le Thème et variations en ut dièse mineur de Fauré, la Sonate de Dutilleux semble appartenir au même univers musical, l'architecture du Thème et variations trouvant un écho troublant dans le solennel choral de la Sonate et ses turbulents développements. Mais si l'on admire autant la pertinence et l'originalité de ce premier disque en soliste, c'est surtout grâce à l'interprétation. Si elle s'adapte aux particularités de chaque compositeur (son Fauré est gourmand, son Dutilleux tonique), Aline Piboule leur offre à tous deux un jeu puissant et gracieux, aux effusions bien maîtrisées. — S.Bouvier - Télérama