Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

GUILLAUME DE MACHAUT L'amoureus tourment

EL0607

Nouveau produit

L’amoureus tourment

 

Marc Mauillon voix

VivaBiancaluna Biffi vièle

Pierre Hamon flûtes, cornemuse, tambour & Direction

 

Premier enregistrement

du Lai Loyauté que point ne delay

dans son intégralité

 

Premier enregistrement soliste du baryton Marc Mauillon

 

Plus de détails

2 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

11,58 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Une heure d’une veine mélodique sublime jusqu’à l’hypnose,

véritable voyage intérieur sur les ailes magiques du temps.

Une interrogation sur le pouvoir originel de la musique et de la voix,

une résistance à l’esprit actuel de zapping.

 

Chanter et interpréter le premier lai de Guillaume de Machaut, Loyauté que point de delay, dans son intégralité, c’est d’abord se confronter à l’essence-même de l’art lyrique médiéval dans sa forme la plus élevée. C’est chercher un équilibre entre d’une part un état d’hypnose né de la répétition d’une mélodie sublime, discrètement ornée, et d’autre part le renouvellement incessant de l’harmonie entre la poésie et la musique. Mais c’est plus que cela, car si Machaut est sans conteste le plus grand poète et le plus grand musicien français du XIVe siècle, il nous permet ici, interprètes comme auditeurs, de faire une véritable expérience intérieure sur la force et la magie du temps, sur le sentiment du sacré dans l’art poétique et musical de l’amour courtois.

Pierre Hamon

Outre sa célèbre Messe Notre-Dame, Machaut (vers 1300-1377) réalisa près de 400 pièces que l’on peut qualifier de lyriques et qui traduisent magistralement l’univers si fascinant de l’amour courtois. Utiliser le terme de lyrique n’est pas, ici, un anachronisme, tant il est vrai que ces pièces sont souvent longues et vocalement impitoyables. Le premier lai de Machaut, Loyauté que point de delay, long de près de quarante minutes, est en ce sens une épreuve redoutable.

Le baryton Marc Mauillon relève ce formidable défi avec une maestria incontestable. Il est magnifiquement soutenu par Vivabiancaluna Biffi à la vièle et surtout par Pierre Hamon, merveilleux flûtiste mais aussi percussionniste de talent, maître d’œuvre de ce projet fou.