Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

PHILIPPE LEROUX (1959-) De la Percussion / ensemble Sixtrum Agrandir l'image

PHILIPPE LEROUX (1959-) De la Percussion / ensemble Sixtrum

S232

Nouveau produit

De l’itération, sextuor

Les uns, trio

De la vitesse, sextuor

 

Ensemble Sixtrum

Plus de détails

8 Produits

13,25 € TTC

En savoir plus

De la rencontre entre l’ensemble de percussions Sixtrum et Philippe Leroux, est né la réalisation d’une envie très ancienne du compositeur.

Dès le milieu des années 70 Philipe Leroux est subjugué par les capacités étonnantes de ces instruments, en terme de timbre, de rapport au temps et au geste musical. Le monde sonore d’Edgar Varèse dans « Ionisation » est un déclic. Petit à petit ses œuvres pour orchestre intègrent ces instruments, mais c’est vers 2000 que la rencontre avec les Percussions de Strasbourg l’incite à composer une œuvre pour six percussionnistes dans laquelle les timbres des groupes d’instruments étaient travaillés par aplats de couleurs et densité de texture sonores, comme le ferait un peintre. Plus tard, c’est à Montréal, avec l’ensemble SIXTRUM, qu’il imagine toutes sortes de tonalités de résonances, de frottements et de crépitements, liées principalement au jeu sur les différences de baguettes et autres accessoires du touché, y compris les mains…

Le résultat de ce parcours s’exprime dans les trois œuvres dévoilées dans ce disque.

Pierre Gervasoni a très bien résumé la nature de ces pièce dans Le Monde: De l’itération se renouvelle au gré de relais riches en perspectives cinétiques si bien que le compositeur, jadis enclin à la polysémie pour titrer ses œuvres avec force parenthèses, aurait pu nommer celle-ci « De l’itéra(c)tion ». A la fois proche (l’amorce des motifs) et éloignée (la sophistication du déphasage) de la musique répétitive d’un Steve Reich (Drumming), Les uns procède d’un effet de grossissement qui conditionne aussi De la vitesse, joli morceau qui aurait pu s’intituler « De l’ampleur » ou « De la croissance »….