Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Ivan Karizna, violoncelle Agrandir l'image

Ivan Karizna, violoncelle

S240

Nouveau produit

Ivan Karizna, violoncelle

Eliane Reyes, piano

Plus de détails

12 Produits

15,90 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Sergei Rachmaninov (1873-1943) - Sonate pour violoncelle et piano, op. 19

Piotr Tchaïkovski (1840-1893) - transcription du Nocturne pour piano, op. 19, n° 4

& transcription de la Valse Sentimentale pour piano, op. 51, n° 6

Sergei Prokofiev (1891-1953) - Transcription de la Marche de l'opera l’Amour des trois oranges, op. 33

Alexander Glazunov (1865-1936) - Chant du menestrel, Op. 71

Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908) - Le Vol du bourdon, op. 57, interlude orchestral extrait de « Le conte du Tsar Saltan » (1899-1900)

Anton Arensky (1861-1906) - Chanson triste, op. 56, n° 3

Rodion Schedrin (1932-) - Quadrille (1961)

transcription pour violoncelle depuis l’opéra "Pas seulement l’Amour"

Le mot de l’artiste, le violoncelle chante en russe…

 

Ivan Karizna est un jeune violoncelliste bielorusse de grand talent ayant déjà une renommée internationale et ayant reçu de nombreuses récompenses dans 9 concours internationaux, notamment le célèbre Concours Tchaïkovski à Moscou . Il est soutenu par la fondation Spivakov, ainsi que Valery Gergiev avec lequel il a participé à de nombreux concerts avec l'Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg .

 

Pour un jeune interprète, un premier disque est une carte de visite qu’il s’agit de composer avec soin. Une œuvre-clé du répertoire est donc un « must » avec le risque de se frotter à des références absolues. Dans la sonate de Rachmaninov, Ivan Karizna a la chance qu’il y ait à boire et à manger dans les nombreux enregistrements récents et que les incunables, tous Russes d’ailleurs - les Shafran, Rostropovitch, Gutman - soient déjà au musée. Quitte à devoir titiller le potentiomètre, car le niveau de sortie est un peu bas, on ne pourra qu’admirer la manière dont le Biélorusse de 24 ans sait faire chanter son instrument sans tomber dans le pathos, écueil majeur pour cette sonate où il est si difficile de trouver le juste équilibre. De courtes pièces transcrites pour violoncelle complètent un programme 100% russe. Suivez bien Ivan : le colosse au visage d’enfant a déjà commencé de se faire un nom. Y.K.

 

 

Prix André Boisseaux 2015

Sous l’égide d’Yves Henry, fondateur du Festival de Meursault est constitué un comité indépendant formé par :

Alain Duault

Bruno Mantovani

Yves Henri

Anne Queffelec