Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

RICARDO NILLNI (1960-) Hélices Agrandir l'image

RICARDO NILLNI (1960-) Hélices

ED13248

Nouveau produit

Alexis Descharmes violoncelle

Pierre Dutrieu (1) clarinette, Matteo Cesari (3) flûte, Frédérique Cambreling (4), Sandrine Chatron (6) harpe,

Ensemble FA, direction Dominique My (6)

Plus de détails

7 Produits

13,75 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Ce disque se présente comme un double portrait : celui d’un violoncelliste brillant et très actif dans le domaine de la musique contemporaine qui a toujours suivi jusqu’au bout tous ses coups de cœur ; celui d’un compositeur argentin installé en France depuis trene ans et qui, loin de toute mondanité, poursuit un chemin exigeant et poétique. Alexis Descharmes veut ainsi présenter « la musique d’un compositeur trop peu joué, qui sait concilier la violence et la célérité du monde contemporain dont elle se fait l’écho et le raffinement... » Ricardo Nillni dit d’Alexis Descharmes : « Sa souplesse de jeu et d’esprit m’a permis de pousser l’écriture de l’instrument en ayant en lui un parfait allié prêt à s’investir… » Autour de ces deux figures de proue, d’autres interprètes, parmi les plus remarqués du moment, viennent constituer ce tableau vivant, coloré, bruissant et nous découvrent un imaginaire insolite et foisonnant.

 

Programme

1. Double Hélice pour clarinette et violoncelle (2007)

Double Hélice a été composée en 2007 dans la foulée d’Hélices, miniature pour violoncelle solo dédiée à Alexis Descharmes pour son trentième anniversaire. La pièce exploite et amplifie le flux hélicoïdal qui irrigue la petite pièce pour violoncelle, au point d’incarner le noyau central du duo. Double Hélice a été conçue comme une “chorégraphie sonore” qui déploie une panoplie de figures — au sens géométrique du terme — qui tendent à épuiser les variétés des textures et des rapports spatiaux entre les deux instruments. Comme deux corps qui se touchent légèrement, l’oeuvre s’ouvre par un intervalle de ton qui sera le point d’ancrage de tous les itinéraires imprévisibles.

Clarinette : Jerôme Julien-Laferrière / Violoncelle : Alexis Descharmes

2. Dressing Cello pour violoncelle solo (2004)

Dressing Cello appartient à un cycle de pièces solistes composées en 2003 et 2004 dans le désir urgent de revenir à la plus simple expression instrumentale, après avoir uniquement écrit pour orchestre durant quatre années. Malgré ce contraste chacune des pièces solistes contient des potentialités concertantes : la première, pour violon, a déjà abouti à un concerto. Dressing Cello exploite l’idée de labyrinthe : partant d’un Ré “nu“, qui subira de nombreux frottements et déviations, la forme évoluera vers des parcours croisés de plus en plus agités, transformant le Ré en épicentre à partir duquel se développe une sorte de rosace sonore.

Violoncelle : Anssi Karttunen

3. Involuta pour flûte et violoncelle (2011)

Rencontre fluide, fragilité partagée, géométrie vibratoire, textures diluées, transitoires d’attaques et de régime... Voici quelques lignes directrices qui ont balisé cette pièce, enveloppée par un air épais qui semble absorber le son. Deux ans plus tard, cette pièce a épousé Fulcrum pour violon et clarinette, donnant ainsi naissance au sextuor La luna, la nube y el ojo.

 Flûte : Odile Renault / Violoncelle : Alexis Descharmes

4. Undae pour harpe et violoncelle (2007)

Juste avant de commencer l’écriture du Double concerto et conscient de la difficulté que représentait pour moi l’association du violoncelle et de la harpe en tant que solistes, j’ai considéré qu’il fallait passer par des étapes préparatoires... études ou exercices qui “libèrent” la main pour qu’une écriture fluide facilite l’entente du duo avant de plonger celui-ci dans l’orchestre. Mais plus j’avançais dans les “épreuves”, plus l’idée d’exercice disparaissait, donnant à ce duo un visage autonome et singulier : les textures fourmillaient, la syntaxe se hiérarchisait, des vagues puis des dunes émergeaient d’un même substrat dégageant une forme qui allait de l’eau à la terre (pas trop ferme)...

Harpe : Frédérique Cambreling / Violoncelle : Eric-Maria Couturier

5. Hélices pour violoncelle solo (LIVE) (2006)

Hélices, fragiles et éphémères, entre le mobile et l’immobile, poussées par des attaques suivies par des tremblements, deux écritures convergeant vers un point de non-retour. À l’occasion de son 30ème anniversaire, en 2007, Alexis Descharmes avait sollicité trente compositeurs de son entourage pour écrire chacun une pièce très brève pour violoncelle seul. Dans cet acte, l’idée n’était pas tant de fêter son anniversaire que d’établir un bilan concret des collaborations musicales qui avaient compté pour lui les dix années précédentes, tout en enrichissant de manière significative un répertoire de pièces brèves qui puissent aussi s’inscrire dans le cadre d’un projet pédagogique.

Alexis Descharmes : Violoncelle

6. Double Concerto pour harpe, violoncelle et 14 musiciens (LIVE) (2008)

Cette œuvre est l’aboutissement d’un cycle de deux années, pendant lesquelles les deux instruments solistes ont été au centre de mes préoccupations. Le Double Concerto s’est vu facilité par trois pièces qui ont balisé son chemin : Dressing Cello, pour violoncelle solo, Dressing Harp, pour harpe et Undae, pour violoncelle et harpe. Conçu comme un tourbillon, ce “concerto ossessivo” étale son profil dès les premières mesures en déployant, à l’unisson entre les solistes, un objet musical aux contours mouvants qui irrigue, telle une ritournelle, l’œuvre entière.