Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

HENRI DUTILLEUX Intégrale des mélodies § François Le Roux

PAS116022

Nouveau produit

Intégrale des méldoies

François Le Roux, baryton

Valérie Condoluci, soprano

Olivier Godin, pianiste

 

« Quand un homme généreux, humble et sincère, compositeur humaniste, se révèle en musique et en poésie. »

François Le Roux

 

Inclus plusieurs inédits

Plus de détails

10 Produits

11,67 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Henri Dutilleux est certainement un compositeur singulier : son oeuvre n’est dépendante
d’aucune école, et le petit nombre des opus la composant en fait un joyau
rare. En cela il appartient à une glorieuse lignée qui va de Rameau à Messiaen, en
passant par Berlioz et Ravel. Les titres qu’il a donnés à ses oeuvres semblent perpétuer
la tradition baudelairienne des titres de Debussy : Tout un monde lointain, Ainsi la nuit …
On comprend ainsi que la poésie était une de ses passions.
Si ses dernières oeuvres utilisent la voix et l’orchestre (Correspondances, Le temps, L’horloge),
et ont bénéficié d’interprétations prestigieuses et d’enregistrements acclamés, ses
mélodies chant-piano, peu nombreuses, sont rarement chantées. Et pourtant elles
sont au coeur de l’élaboration personnelle du style unique du compositeur : La plupart
furent écrites pendant sa jeunesse, et l’écriture en est résolument tonale. Dutilleux
s’inscrit dans la lignée de Fauré et Ravel, un double patronage de choix pour qui
compose des mélodies ; soin de la prosodie, tessiture médiane, clarté du discours,
richesse harmonique, tout Dutilleux s’y trouve ! Les poésies mises en musique sont rares,
et proviennent de tous les horizons : Le passé lointain (Ronsard, Pernette du Guillet), les
grands noms (Paul Fort), les personnalités directement connues du compositeur (Paul
Gilson, Jean Cassou, Jean Gandrey-Réty)… Et également des raretés quasi exclusives
de contemporains (André Bellessort, Edmond Borsent, Raymond Genty). Pour la première
fois, elles sont toutes rassemblées en un enregistrement, et comprennent les inédits qui
étaient la propriété du fameux Charles Panzéra, le créateur de L’Horizon chimérique,
dernière grande composition vocale de Fauré.
François Le Roux