Promotions

Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

GERARD BARREAUX Agrandir l'image

GERARD BARREAUX

S222

Nouveau produit

Concerts du 20 & 21 novembre 1992 au Théâtre de Villeurbanne

2 CD

Plus de détails

4 Produits

17,00 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Track Listing

CD 1

1. La Foule Angel Cabral 4’06

2. Trois petites notes de musique

Georges Delerue 5’49

3. Radolfzell Gerard Barreaux 4’45

4. Ça gaze V. Marceau 3’05

5. Bal sous la tente, La valse au village

Vincent Rose / Larry Stock 2’49

6. à Paris Francis Lemarque 2’38

7. Improvisation Gérard Barreaux 5’59

8. La sorcière Jo Privat / Maurice Vittenet 3’17

9. Volga Joseph Colombo 2’10

10. La Fanette Jacques Brel 5’06

11. Ma r i e , m a r i ! chanson napolitaine 4’06

 

CD 2

1. Règlement de compte

Louis Ferdinand Céline 3’32

2. Musique de scène : L e Bourrichon

de Joël Jouanneau / musique Gérard Barreaux 5’42

3. Sofi a Gerard Barreaux 5’40

4. Amarcord Nino Rota 3’55

5. Rhapsodie Hongroise et CZARDAS

Franz Liszt / Vittorio Monti 6’19

6. Pa r i s L a Défense Gerard Barreaux 4’33

7. La Javanaise Serge Gainsbourg 2’56

8. Coin de rue Charles Trenet 3’34

9. L ’accordéoniste Michel Emer 4’08

Gérard a vécu des jours tranquilles ou venteux à Clichy, c’est là qu’il a commencé avec son père, à quatre ans, l’accordéon. C’était un être aérien, lumineux et modeste. Il n’aimait rien tant que dépenser en liquide cequ’il gagnait grâce à l’incroyable virtuosité de ses doigts. Il était un artiste gentleman qui avait le don de fréquenter la grande musique avec humour et simplicité. La musique qu’il a lui même composée a beaucoup de classe, d’insolence et de liberté. Je l’ai vu jouer dans toutes les circonstances possibles : au théâtre aussi où il faisait l’acteur, il avait une présence incroyable. Son air Titi parisien, sa façon de parler un peu nonchalante et ses retenues toujours au sommet du raffinement faisait de lui un homme de légende. Cet homme ne pouvait vivre qu’avec une femme à sa mesure, cette femme qu’il a aimée toute sa vie s’appelle Joëlle, je la salue et la remercie d’avoir rendu possible cette compilation de ses plus beaux morceaux. Tous ces airs qui réveillent le talent et la liberté.”

Charles Berling