Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

LUC FERRARI (1929-2005) Symphonie déchirée Agrandir l'image

LUC FERRARI (1929-2005) Symphonie déchirée

EDVD733

Nouveau produit

Symphonie déchirée

 

CD 8 titres

1. Pénétration harmonique / interlude

2. Jeu des objets / interlude 

3. Dualité / interlude 

4. Parole déchirée / interlude 

5. Jeu de timbre / interlude 

6. Jeu des reflets / interlude 

7. Les cloches de Huddersfield / interlude 

8. Déchirure / interlude 

 

DVD 4 films

 

Ars Nova ensemble instrumental

Philippe Nahon

Plus de détails

15 Produits

15,00 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Luc Ferrari a traversé le XXe siècle en participant à toute l'aventure de la musique contemporaine. Son  nom est associé à Darmstadt, à Pierre Schaeffer, Karlheinz Stockhausen, Luigi Nono, Luciano Berio, John Cage... Depuis sa découverte de « Déserts » d’Edgard Varèse en 1954, il n’a cessé d’interroger le son et la musique, de remettre en question les dogmes et les conventions. Pionnier de l’aventure technologique et de la pensée musicale, c’est une personnalité particulièrement douée, attachante et sensible. Son humour, son élégance, sa subtilité ont toujours donné le change à une profonde déchirure intérieure.

Symphonie déchirée est une œuvre de maturité, suite en 8 mouvements avec interludes. Commencée fin 94, elle a subi plusieurs transformations jusqu’à sa version définitive créée par Ars Nova en septembre 2000 à Radio France. Chaque mouvement a une instrumentation différenciée et traite de problèmes compositionnels et esthétiques différents

.La richesse stylistique de l’écriture instrumentale, la finesse de ses orchestrations, le sens du rythmeq ui semble charpenter son œuvre, l’exploitation subtile et le croisement des sonorités instrumentales et des sons enregistrés nous immergent dans une musique venue ailleurs, dans le vertige des sens.

 

Cette symphonie est une sorte de balancement entre  la révolte et la volupté, entre réalisme et

abstraction, entre mouvement impulsif et formaliste.  Commencée fin 1994, elle a subi plusieurs bouleversements dus aux troubles des remises en questions  personnelles et du temps qui passe et qui ne se ressemble pas.(.../...)  nous sommes arrivés en mars 1997, et j’essaie de synthétiser les idées qui sont apparues au cours de  ces deux années que je désignerais comme porteuses de perplexité.

 

 

 

Entretien Philippe Nahon et Jacqueline Caux &

Symphonie déchirée, captation de la répétition

générale à l'Hippodrome Scène Nationale de

Douai le 24 octobre 2007

Réalisation : Jacqueline Caux

© Jacqueline Caux 2008

L’Absent & Déchirure

Réalisation : Catherine Peillon