Lettre d'informations

Labels

Nouveaux produits

Stefano Landi (1587-1639) Arie da cantarsi Agrandir l'image

Stefano Landi (1587-1639) Arie da cantarsi

MF8021

Nouveau produit

Il Festino

Dagmar Saskova soprano

Francisco Javier Mañalich ténor & viole

Ronald Martin Alonso viole & lyrone

Philippe Grisvard clavecin

Manuel de Grange luth, théorbe, guitare & direction

Plus de détails

33 Produits

13,75 € TTC

Fiche technique

SupportCD

En savoir plus

Stefano Landi
1 V’amai se voi m’amaste
& In van lusinghi
2 Piansi un tempo, arsi, gelai
3 F onti del mio dolor
4 Damigella tutta bella
5 S e per negarmi aiuto
Girolamo Frescobaldi
6 Partita sopra l’aria di follia (Rome, 1615)
Luzzasco Luzzaschi
7 Aura soave (Rome, 1601)
Stefano Landi
8 N on vuo’ perder il cervello
9 Gelido coreDescription

Giovanni G. Kapsperger
10 T occata VI (Rome, 1611)
Stefano Landi
11 Chi vuol acqua purissima
Girolamo Frescobaldi
12 S e l’onde, ohimè
Stefano Landi
13 Ho’l cor ferito
14 F illi cara, Filli amata
15 Ciaccona (Alessandro Piccinini)
& T’amai gran tempo
16 N on mi dar più tormento

Cet enregistrement nous mène à l’intérieur des palais romains du début du XVIIe siècle et nous présente une fascinante galerie de compositions qui accompagnaient les journées de l’aristocratie de l’époque. Outre les pièces de Stefano Landi nous trouvons quelques œuvres vocales et instrumentales de Girolamo Frescobaldi et Johann Hieronymus Kapsberger, deux musiciens qui ont partagé avec Landi le même mécène: la famille Barberini. Stefano Landi est un musicien qui, tout au long de sa carrière, a eu la capacité d’évoluer, de changer considérablement son style de composition et de s’adapter à son environnement. Son langage se construit d’abord par l’imitation de la polyphonie de la Renaissance pour ensuite évoluer vers des modèles à voix seule conçus à la fois pour la chambre ou pour l’opéra, ce dernier étant un genre musical qu’il contribue à créer.

Il Festino

Plaisir des sens et élévation de l’esprit par la poésie, le geste et la musique. Voilà, en quelques mots, le résumé de l’identité de cet ensemble. Dans son interprétation, Il Festino cherche à rester fidèle à l’esthétique et aux règles déclamatoires du XVIIe siècle, valables pour le chant et le récit, mais aussi pour la musique instrumentale, jouée sur instruments anciens. Les chanteurs, comédiens et musiciens d’Il Festino sont des artistes reconnus dans l’interprétation du répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles, collaborant par ailleurs avec les ensembles et compagnies les plus prestigieux tels que Le Poème Harmonique, Centre de Musique Baroque de Versailles, Les Paladins, Le Parlement de Musique, l’Ensemble Elyma, Doulce Mémoire…